20/08/2019
NOUS SUIVRE SUR

Kakenge, le 21 mars 2019 (caritasdev.cd) : le déraillement d'un train des marchandises est survenu dimanche 17 mars à 17h00, à 11 Km de Kakenge, dans le Territoire de Mweka, en Province du Kasaï. Le bilan provisoire, actualisé au 18 mars dernier, fait état de 30 corps ramassés, dont 8 hommes, 18 femmes et 4 enfants de moins de cinq ans, indique une alerte de l’équipe de Veille Humanitaire de la Caritas. « Beaucoup de corps seraient encore sous la ferraille, comprimés sous les wagons. D’autres seraient tombés dans la rivière », ajoute la note de Caritas.

La vétusté de la voie ferrée, mais aussi l’irrégularité des trains sur cette ligne – provoquant l’engouement et donc la surcharge - sont mis en cause. Cet accident est survenu entre l'Aire de Santé de Tetekalamba et Ndengamongo, dans la Zone de Santé de  Kakenge. Ce train assurait le transport des marchandises entre Ilebo et Kananga.

Par ailleurs, 97 blessés ont été acheminés vers des structures de santé environnantes : 85 à l’Hôpital général de référence de Kakenge et 12 au Centre de Santé de Tshinongo.

Pour mémoire, Kakenge avait connu une catastrophe semblable en 2007, dans la nuit du 1er au 2 août 2007. En effet, un train marchandise de la SNCC avait déraillé à Kakenge sur la ligne reliant Ilebo à Kananga au niveau de la rivière Lembwe. L’accident aurait été causé par une erreur humaine.

Le bilan provisoire du gouvernement au lendemain de la catastrophe avait fait état de 100 victimes et plusieurs blessés, particulièrement des voyageurs clandestins. Le gouvernement congolais avait décrété un deuil national de 3 jours du 4 au 6 août 2007. La communauté humanitaire, Caritas Congo Asbl et  le Président de la République avaient  déployé des moyens conséquents pour la prise en charge des blessés.

Guy-Marin Kamandji



NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3113205
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
4780
8053
54452
3113205