20/08/2019
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, 20 mars 2019 (caritasdev.cd) : évaluer les progrès réalisés par le Projet d'Appui  aux Communautés Dépendantes de la Forêt en RDC, PACDF en sigle, et trouver des pistes des solutions possibles en vue d’améliorer sa mise en œuvre, tel est l’objectif de la 8ème session Comité de Pilotage National dudit projet qui s’est tenue du 19 au 20 mars 2019 en la salle Lubumbashi du Centre d’accueil Caritas à Kinshasa-Gombe.


Pour mémoire, l'objectif de développement du PACDF est de renforcer les capacités des Peuples Autochtones et Communautés Locales (PA et COLO) de 19 Territoires et au niveau national afin de favoriser leur engagement et leur participation dans les activités REDD+ liées à la gestion des terres et des forêts afin d’en bénéficier mieux.
    
Une soixantaine des participants ont pris part à ces assises ouvertes au nom du Secrétaire Exécutif e Caritas Cogo Asbl, empêché, par son Coordonnateur National du Service de Promotion du Développement, Mr. André MATUNABO. Ce dernier a souhaité la bienvenue et de fructueux échanges aux participants.

 Au cours de cette session, les participants ont partagé l’information globale sur le projet et son état d’avancement, évalué le niveau de mise en œuvre du Plan de Travail et Budget Annuel (PTBA), examiné et validé 2 sites de Concessions Forestières des Communautés Locales (CFCL) – Aires du Patrimoine Autochtone et Communautaire (APAC). Ils devront également formuler les recommandations d’amélioration des activités du projet.

Beaucoup de ces travaux  se déroulent essentiellement en plénière. Ils sont menés sous la modération du Secrétariat Technique du Comité de Pilotage National, CPN en sigle.

Abordée mardi par la presse à cette occasion, Mme DOROTHE LISENGA, Chargée des questions du Genre et Alphabétisation des Peuples Autochtones, a indiqué que cette huitième  session mettra en place les projets sur terrain. Et cela, après des moments de préparation, de mise en places des documents effectués, mais aussi les renforcements en capacités des Peuples Autochtones pour qu’ils s’approprient  le projet et se préparent par conséquent à réaliser ces microprojets sur terrain.

 « Durant cette session, l’objectif que nous voulons atteindre, c’est l’exécution du projet ; car,  nous sommes les représentants de notre communauté. Nous voudrions que les travaux commencent, que les microprojets débutent. C’est ce qui justifie notre présence ici », a relevé pour sa part Mme Ikopo Boto Gorethie Lenti.
Notons que le PACDF vise la protection et la promotion des peuples autochtones. Il  est financé par la Banque Mondiale, à travers l’Agence d’Exécution Nationale qui est la Caritas Congo Asbl. Il intervient dans les Territoires de Kiri, Oshwe , Inongo, Mambasa , Opala ,Yahuma, Bafwasende , Banalia , Lubao , Lubefu, Lusambo,  Lupatapata,  Kabinda, Dekese, Dimbelenge, Mweka, Bikoro, Kalehe et Walikale.
 Divine Dhelonga, Ornela Ngonga et Miriam Pomme (Stagiaires)
 







NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3113038
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
4613
7886
54285
3113038