20/06/2019
NOUS SUIVRE SUR

Luiza, le 18 mars 2019 (caritasdev.cd) : Caritas Congo Asbl a lancé mercredi 06 mars 2019 un projet de prise en charge nutritionnelle et sécuritaire dans les villages de Yangala et de Tshibala, Diocèse de Luiza, en Province du Kasaï Central. Ce projet est financé par la Caritas Allemagne, avec l’appui technique de Caritas Congo Asbl.

S’exprimant à cette occasion, l’Evêque de Luiza, Mgr Félicien Mwanama, a remercié la Caritas Allemagne pour avoir entendu et répondu généreusement à son cri de détresse en tant que pasteur de cette portion du peuple de Dieu qui est à Luiza. Il a profité de cette opportunité pour attirer l’attention de la Caritas diocésaine de Luiza et demander la vigilance du noyau directement impliqué dans les diverses opérations qui s’étaleront sur les 12 mois, durée de réalisation de ce projet. 

Le lancement de ce projet a donné lieu au recrutement et à l’organisation de la formation de l’équipe des animateurs et superviseurs, ainsi qu’à celle qui travaillera dans le volet nutrition. Cette formation a porté sur les nouvelles techniques culturales et les techniques d’accompagnement des bénéficiaires.

En effet,  ce projet comprend deux volets. Le premier vise à relever le défi de la malnutrition sous ses diverses formes, en y apportant un soulagement en termes d’assistance nutritionnelle avec les aliments locaux et médicaments aux enfants et aux femmes allaitantes malnutris, dans la Zone de Santé de Yangala, dans le Territoire de Luiza, Secteur de Bushimaie. Il attend leur donner la chance de vivre et de vaincre ce déficit d’aliments nutritifs.

Son deuxième volet concerne la Zone de Santé de Tshibala, dans le Territoire de Kazumba, Secteur de Kavula, et plus précisément dans la partie de Lwemba, Lwandanda et des groupements environnants. Il leur sera apporté des intrants agricoles (outils aratoires et semences) et un accompagnement technique approprié dans le domaine agricole afin de les rendre capables d’augmenter leurs productions agricoles et d’en finir avec la faim due aux événements affreux de Kamwina Nsapu et aux humiliantes expulsions des compatriotes de l’Angola dont nombreux se sont établis dans cette contrée.

A ce stade, le projet est en plein processus de passation des marchés pour acquérir les intrants agricoles (outils aratoires et semences) et les vivres. Le projet pense organiser la distribution au début du mois prochain.

Du choix des bénéficiaires

Le Diocèse de Luiza a une superficie de 33.524 Km2, «  avec une population estimée à 2.350.000 habitants. Le choix de ces deux zones pourrait paraître arbitraire ! Pourtant, il a obéi à des critères objectifs, à savoir la profondeur de la détresse, l’inaccessibilité du lieu, et l’oubli dont ces coins ont été l’objet de la part de quelques rares organismes d’aide étant intervenu dans cette partie du Kasayi », a expliqué Mgr Félicien Mwanama, Evêque de Luiza.

Des enfants et femmes malnutris dans le Diocèse de Luiza (Photo d'archives)
Des enfants et femmes malnutris dans le Diocèse de Luiza (Photo d'archives)

Le prélat espère voir sa Caritas diocésaine profiter de l’accompagnement technique a présence de la Caritas Congo Asbl pour améliorer ses capacités : « analyser notre situation, identifier les différentes formes de pauvreté et de souffrance en vue de mener des plaidoyers internes à notre communauté diocésaine et auprès de nos propres gouvernants », a-t-il notamment souligné.

Abordé par caritasdev.cd, Christian NSANGAMINA, Chargé de projet d’Urgence de la Caritas Congo Asbl, a indiqué que « le grand défi à relever, c’est de réussir à atteindre les objectifs du projet, malgré les difficultés logistiques. Il y a beaucoup de vulnérables, mais le projet ne cible qu’une portion, à savoir 910 ménages pour le volet sécurité alimentaire et 1.653 enfants malnutris modérés pour le volet nutrition, femmes enceintes et allaitantes».

 Hornella Ngonga (Stagiaire)

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
2880071
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
2204
12147
71366
2880071