19/05/2019
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 01 février 2019 (caritasdev.cd) : L’actualité de ce vendredi 01 février 2019 en RDC est dominée par divers titres, entre autre : BCC s’engage à pérenniser la stabilité du cadre macro-économique, Le ministre de la Santé supervise les activités de prévention de la maladie à Virus Ebola à Watsa, M. Fayulu communie avec le peuple ce samedi 02 février à N’djili Saint Thérèse à 11 heures, Les agents de la SCTP exigent le départ de Mukoko Samba, Etienne Tshisekedi : 2 ans déjà dans l’au-delà, Le CLC rend hommage à la CENCO pour son engagement sans faille dans la promotion des valeurs républicaines.

  1. URGENCES, DEVELOPPEMENT ET SANTE
  • Forum des As : La BCC s’engage à pérenniser la stabilité du cadre macro-économique

En 2019, la Banque centrale du Congo entend accompagner l’action du gouvernement qui sera mis en place, a déclaré le mercredi 30 janvier, le patron de l’Institut d’émission lors de la conférence de presse qui a précédé la réunion du comité de politique monétaire. A ce sujet, la BCC entend tout mettre en œuvre pour pérenniser la stabilité du cadre macroéconomique, a poursuivi Déogratias Mutombo Mwana Nyembo. Ce dernier s’est ainsi engagé à accélérer la croissance économique à 5,6%, avec un taux d’inflation de 8,9% et un taux de dépréciation de la monnaie nationale de 3,6%. En plus, l’Institut d’émission entend poursuivre l’assouplissement de sa politique monétaire en fonction des perspectives de l’inflation, a précisé le gouverneur de la BCC. Il a aussi souligné que la croissance de la base et la masse monétaire seront compatibles avec les cibles de la programmation monétaire.

 

  • ACP ; Le ministre de la Santé supervise les activités de prévention de la maladie à virus Ebola à Watsa

Le ministre de la Santé, le Dr Oly Ilunga Kalenga s’est rendu récemment à Watsa, dans la province du Haut-Uélé pour superviser les activités de prévention de la maladie à virus Ebola, à la suite de la détection d’un cas confirmé dans la zone de santé Katwa, originaire de Watsa, en date du 26 janvier 2019. Ce cas concerne un jeune commerçant vivant à Watsa, pratiquant habituellement des allers-retours entre Watsa et Butembo. Selon les investigations approfondies révélées par les équipes de la riposte de la place, ce commerçant aurait été contaminé lors de son séjour à Katwa et non à Watsa. A cet effet, une équipe d’épidémiologistes, de vaccinateurs et d’experts en prévention et contrôle des infections a été dépêchée à Watsa pour vacciner ses proches et les agents de santé de première ligne, ainsi que pour décontaminer son habitation et le centre de santé dans lequel il avait été hospitalisé.

 

  1. POLITIQUE ET SOCIETE

 

  • 7 sur 7.cd: Fayulu : “Je communie avec le peuple ce samedi 02 février à N’djili Saint Thérèse à 11 heures

Le meeting populaire de la coalition de l’opposition LAMUKA aura bel et bien lieu ce samedi 02 février 2019 sur la place Saint Thérèse à N’djili, dans la capitale RD Congolaise. Le gouverneur de la ville de Kinshasa André Kimbuta Yango qui a été saisi à cet effet par la porte-parole de ladite coalition, Eve Bazaiba, a pris acte de cette activité politique tout en demandant aux organisateurs d’entrer en contact avec le chef de la police de Kinshasa pour des dispositions sécuritaires pratiques à prendre. De son côté, le candidat président de cette coalition ne croise pas les bras. Martin Fayulu Madidi, en appelle à une mobilisation générale. “Je communie avec le peuple ce samedi 02 février à N’djili Saint Thérèse à 11 heures”, a indiqué ce jeudi celui qu’on surnomme Le Soldat du Peuple, via Twitter.

 

  • Radio okapi : Les agents de la SCTP exigent le départ de Mukoko Samba

Les agents de la Société commerciale de transports et de ports (SCTP, ex-Onatra) ont exprimé jeudi 31 janvier leur ras-le-bol au cours d’une manifestation pacifique au siège de l’entreprise à Kinshasa. Ils revendiquent notamment 18 mois de salaires non payés et le départ de leur directeur général Mukoko Samba."Si nous manifestons, c'est parce nous sommes impayés pendant dix-neuf mois. Nous révendiquons d'abord le salaire (...), après le salaire, le départ de notre DG Mukoko Samba", a indiqué Jean Kasonga Meta, président de l’intersyndical national de la SCTP.

  • Le phare: Etienne Tshisekedi : 2 ans déjà dans l’au-delà !

1er février 2017 – 1er février 2019 : cela fait deux ans depuis qu’Etienne Tshisekedi a tiré sa révérence à Bruxelles. Sauf imprévu, une messe d’action de grâces devrait être organisée en sa mémoire, ce vendredi à la mi-journée en la Cathédrale Notre Dame du Congo. Grand artisan du Dialogue politique du Centre Interdiocésain ayant abouti à la signature, par toutes les parties prenantes à la crise de légitimité causée par non organisation de l’élection présidentielle dans les délais constitutionnels, de l’Accord dit de la Saint Sylvestre, il avait été arraché brutalement à l’affection des millions de Congolaises et Congolais en ce jour fatidique du 1er février 2017.

  • EGLISE

 Site web CENCO : Le CLC rend hommage à la CENCO pour son engagement sans faille dans la promotion des valeurs républicaines

Le Comité Laïc de Coordination (CLC) auteur des manifestations pacifiques à la fin 2017 et début 2018 pour revendiquer des élections libres, transparentes, crédibles et consensuelles, a organisé une messe d’action de grâce le mardi 29 janvier 2019 à la Paroisse Saint Joseph de Matonge. Cette messe a été dite par le vicaire général de l’archidiocèse de Kinshasa, Mgr Eduard Kisonga en présence des familles des victimes, des membres du CLC et plusieurs autres couches sociales éprises de paix. « Au bout de treize mois de ce parcours, nous ne pouvions que rendre grâce à Dieu, mais aussi nous acquitter de notre dette de reconnaissance envers vous tous. Merci à son Eminence le Cardinal Monsengwo, à son successeur, Monseigneur Fridolin Ambongo et à tous les Pères évêques de la CENCO, pour nous avoir fait confiance », a déclaré le Prof. Isidore Ndaywel, modérateur du CLC lors de son mot de circonstance. Au demeurant, le modérateur du CLC a fait savoir que c’était le lieu pour ce mouvement de laïc catholique de « rendre hommage à la CENCO pour son engagement sans failles dans la promotion des valeurs républicaines. Puisse-t-elle demeurer, au milieu de la Nation, la lumière qui brille, la voix qui crie dans le désert des incertitudes, le désert des malentendus, des intimidations, des intolérances, des intolérances, des trahisons voire le désert des insultes gratuites », a-t-il renchéri.

 

 

Paris MONA

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
2743532
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
2718
20722
61648
2743532