23/09/2019
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 30 janvier 2019 (caritasdev.cd): C’est depuis le mois d’août dernier que l’épidémie d’Ebola avait été déclarée au Nord-Kivu et à Ituri. Selon la direction générale de lutte contre la maladie épidémiologique à virus Ebola dans ces deux provinces, affirme que le cumul des cas est de 743, dont 689 confirmés et 54 probables. Au total, il y a eu 461 décès (407 confirmés et 54 probables) et 258 personnes guéries depuis le début de l’épidémie jusqu’au samedi 29 janvier 2019.

D’après la situation épidémiologique du mardi 29 janvier 2019, 174 cas suspects est en cours d’investigation, 7 nouveaux cas confirmés, dont 4 à Katwa, 2 à Béni et 1 à Butembo. 2 décès de cas ont été  confirmés :1 décès communautaire à Katwa, 1 au CTE de Butembo.  Une nouvelle personne a été guérie et  sortie du CTE de Butembo.

Interviewé par la radio okapi, Dr Michel Yao, Responsable des opérations d'urgence pour l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS)/Afrique, a encouragé la population à respecter les mesures recommandées par les autorités sanitaires pour lutter contre Ebola.

Il note que cette épidémie est très dangereuse d’où il faut fournir des efforts pour lutter contre ladite épidémie. Cela veut dire qu’on ne peut pas baisser la garde. Quand ça s’améliore, il faut continuer la vigilance, il faut avoir toute la communauté sensibilisée pour éliminer cette épidémie. Cela montre aussi que tant qu’on n’aura pas contrôlé l’épidémie dans toutes les zones, aucune des zones n’est à l’abri, y compris même celles qui ne sont pas dans la province du Nord-Kivu et de l’Ituri, a-t-il insisté. Il encourage également la population à respecter les mesures recommandées par les autorités sanitaires pour lutter contre Ebola.

En ce qui concerne la mesure préventive de cette épidémie, le ministère de la santé ne recommande qu’un seul vaccin à être utilisé. Il s’agit du vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d’Ethique dans sa décision du 19 mai 2018.

Pour rappel, 69.231 personnes ont été vaccinées dont 20.221 à Beni, 16.171 à Katwa, 7.860 à Butembo, 6.008 à Mabalako, 2.506 à Kalunguta, 2110 à Komanda, 1911 à Goma, etc.

 

Hornella NGONGA (Stagiaire)

 

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3259223
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
97
20954
79221
3259223