15/11/2018
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 06 novembre 2018 (caritasdev.cd): 7 militaires et 3 civils tués dans une attaque d’hommes armés à Djugu ;  Kananga : l’activisme des jeunes à Dibaya inquiète la société civile locale ; Après une séance de travail technique avec les experts de la Ceni , Machine à voter : la SADC d’accord !  Le difficile combat contre une épidémie de choléra qui progresse ; Elections : la police sécurise les candidats présidentiels à partir de ce 5 novembre ; Une nouvelle attaque rebelle fait un mort et des dégâts matériels importants à Beni-Paida. Tels sont les principaux titres abordés par notre revue de presse de ce Mardi 06 Novembre 2018. (Click here to read the English version)

 

  1. URGENCES, DEVELOPPEMENT ET SANTE

 

  • cd : RDC : 7 militaires et 3 civils tués dans une attaque d’hommes armés à Djugu. Sept militaires ont été tués samedi 3 novembre dans une attaque contre un camp de l'armée dans le village Muganga, en Territoire de Djugu (Ituri). Trois civils également ont péri et plusieurs autres sont portés disparus, affirme le vice-gouverneur de l’Ituri. Cette récente attaque intervient après des affrontements entre les militaires et les hommes armés dans plusieurs localités du territoire de Djugu.

 

  • Radio okapi: Kananga : l’activisme des jeunes à Dibaya inquiète la société civile locale. Vendredi 2 novembre dernier, des jeunes armés, qui se faisaient passer pour des éléments du mouvement Kamuina Nsapu ont investi le groupement des Bakwa Kalume et tiré froidement sur le chef coutumier de ce groupement. Ils reprochaient à ce dernier de leur avoir demandé où ils allaient et ce qu'ils voulaient. Le chef Crispin Mutombo, grièvement blessé, a été admis aux soins à l'hôpital de Tshikula puis transféré à Kananga (chef-lieu de la province du Kasai-Central), selon le ministre provincial de l’Intérieur. Par ailleurs, dimanche 28 octobre, les corps sans vie du chef du groupement Bena Pela et de l'un de ses conseillers avaient été découverts dans une brousse. Cette situation inquiète la société civile. Son président provincial, Jean-René Tshimanga, a lancé un appel aux autorités pour qu’ils s’investissent dans le rétablissement de la paix dans cette partie de la province. « Nous nous approchons des élections, la paix est indispensable … ».

 

  • Forum des as : Apres une séance de travail technique avec les experts de la Ceni , Machine à voter : la SADC d’accord ! Pour le chef de la délégation de cette organisation de l’Afrique australe, cet outil a l’avantage d’offrir un seul bulletin pour trois élections et de réduire le temps de vote. La machine à voter est un grand acquis pour la RDC. La délégation de la SADC en est bien convaincue. Ainsi, les membres du Conseil consultatif électoral de cette organisation sous-régionale, ont donné leur feu vert à l’usage de cette machine pour le scrutin du 23 décembre après une longue séance de travail avec les experts de la Ceni, sous la conduite du rapporteur Jean-Pierre Kalamba. Ces experts de la SADC ont été satisfaits des éclaircissements apportés par les experts de la Ceni, en rapport avec les différentes questions posées sur la machine à voter. Ils ont eux-mêmes expérimenté cet outil en simulant des votes.
    Le rapporteur de la Ceni, les a même convaincus que l’utilisation de la machine à voter n’était pas en contradiction avec la loi et que cette pratique n’avait rien à voir avec le vote électronique, qui est immatériel avec des machines interconnectés. Alors que la machine à voter utilise le bulletin papier.
  • Media Congo : Le difficile combat contre une épidémie de choléra qui progresse. La République démocratique du Congo subit actuellement, dans l’Est du pays, une dixième épidémie d’Ebola qui a fait 180 morts, et de nombreux cas de poliomyélite et de rougeole. Le pays fait aussi face à une épidémie de choléra qui a débuté en 2017. Depuis le début de l'année et jusqu'à la mi-octobre, le ministère congolais de la Santé a recensé plus de 880 personnes mortes de cette maladie sur plus de 25 000 cas déclarés. Presque toutes les provinces sont concernées, selon les autorités du pays qui ont commencé à mettre en place une riposte sanitaire. Enrayer cette épidémie de choléra sera cependant compliqué. Déjà 22 provinces touchées sur les 26 que compte la RDC. Tout le monde reconnaît, aujourd'hui, que l'épidémie de choléra a progressé géographiquement, même si les autorités assurent avoir su la contenir quant au nombre de ses victimes..

 

  1. POLITIQUE ET SOCIETE

 

  • Digital Congo : Elections : la police sécurise les candidats président à partir de ce 5 novembre, Après avoir reçu avec succès une session de remise à niveau de l’unité de protection des institutions et des hautes personnalités à Kinshasa, les policiers chargés de sécuriser les candidats à la présidentielle vont être affectés dès ce lundi. Le commissaire général de la police nationale congolaise, le général Amuli Bahigwa a procédé vendredi dernier à la clôture de la session de remise à niveau des policiers commis à la sécurisation des candidats président de la République. Au total 525 policiers vont désormais être disponibles pour l’Unité de protection des institutions et des hautes personnalités UPI/HP dès ce lundi après la causerie morale au tour de leur mission en cette période électorale. Ils sont désormais disponibles après avoir reçu avec succès à la session de remise à niveau de l’unité de protection des institutions et des hautes personnalités.

 

  • 7/7.cd : Nord-Kivu : Une nouvelle attaque rebelle fait un mort et des dégâts matériels importants à Beni-Paida, La position FARDC de l’opération SUKULA 1 basée à Paida à 5 km du centre ville de Beni a été attaquée la nuit de dimanche à ce lundi par des miliciens assimilés aux Maï-Maï. Venus des forêts de la commune Beu, ces derniers, qui voulaient s’affronter avec les éléments FARDC ont subi la force de l’armée qui a neutralisé 2 éléments, dont un grièvement blessé dans le camp de bâtiment qui abrite plusieurs services de péage route Beni-Kasindi touché, selon le constat fait par le reporter de 7SUR7.CD sur place.

 

  1. EGLISE

 

Vaticannews  .va : Homélie à Ste-Marthe: non à l’égoïsme, à la rivalité et à la recherche de la vaine gloire. Le Pape a célébré ce lundi matin la messe à la chapelle de la Maison Sainte-Marthe en rappelant que dans la vie il ne faut pas «être sélectifs» mais élargir son horizon vers la gratuité universelle. «La rivalité et la vaine gloire» détruisent les fondements des communautés, en semant des divisions et des conflits. Le Pape François l’a souligné dans l’homélie de la messe célébrée dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe. En partant de l’Évangile selon saint Luc, le Pape a condamné «l’égoïsme des intérêts», en rappelant que la «gratuité» prêchée par Jésus «n’est pas sélective».

 

Christelle Tshimbela

(Stagiaire)

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
2088619
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
1374
15424
55388
2088619