26/03/2019
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 26 juillet 2018 (caritasdev.cd) : Ce mardi 24 juillet 2018, monsieur l’Abbé Eric ABEDILEMBE, 1er Secrétaire exécutif adjoint de la Caritas Congo Asbl, a prononcé le mot de circonstance qui a marqué le début de l’atelier du lancement du programme ‘PQ SECAL 2’.

Ce programme est celui d’appui à la sécurité a alimentaire et renforcement des capacités économiques de ménages ruraux dans les Territoires de Lubero, Butembo, Kasangulu et Kongolo, en République Démocratique du Congo (RDC). Cet atelier, qui a pour cadre la Salle Lubumbashi du Centre d’Accueil Caritas, à Kinshasa, se déroule du 23 au 27 juillet 2018, rapporte caritasdev.cd.

Les participants à cet atelier sont plus d’une dizaine, dont des responsables des Caritas, des Bureaux Diocésains de Développement, des Chargés de projets, comptables, etc. M. André MATHUNABO, Coordonnateur national du Service de Promotion du Développement (SPD) de la Caritas Congo Asbl, assure la facilitation dudit atelier et la veille ses participants ont commencé à produire le plan d’action 2018 par diocèse.

Réduire la faim et la pauvreté des ménages ruraux dans le Nord-Kivu, le Maniema, le Kongo Central et Tanganyika

Dans son mot, M. l’Abbé Eric ABEDILEMBE a rappelé que la Caritas Congo Asbl est le partenaire de la structure caritative norvégienne depuis plus de 15 ans d’abord à travers des projets humanitaires et à partir de 2012 sur le développement à long terme. L’orateur a signalé l’objectif global dudit Programme qui est de réduire la faim et la pauvreté des ménages ruraux dans les provinces du Nord-Kivu, du Maniema, du Kongo Central et de Tanganyika. M. l’Abbé Eric ABEDILEMBE a aussi signalé les résultats attendus à la fin du Programme 2021 : les ménages dans les communautés ciblées ont atteint la sécurité alimentaire et une nutrition accélérée ; les communautés ont renforcé leur résilience face aux effets du changement climatique; les ménages dans les communautés ciblées ont amélioré leurs revenus et leur accès au marché et , enfin, la Société civile offre des services de qualité et elle est devenue le moteur de changement structurel. Le 1er Secrétaire exécutif adjoint de la Caritas a dit un mot de celle-ci comme demandeur et répondant juridique de Programme et des Caritas -Développement Butembo- Beni, Kindu, Kisantu et Kongolo qui sont chargées de la mise en œuvre du Programme sur le terrain et devant rendre compte de celle-ci à la Caritas nationale et assurant la qualité du travail sur terrain.

Plan d’action 2018, plan de suivi et évaluation, cadre de résultats des partenaires de mise en œuvre

Les participants de l’atelier ont suivi les présentations la présentation des plans d’action 2018 de certains partenaires de terrain, sans oublier, le plan de suivi et évaluation. L’atelier se doit de procéder à la validation du cadre de résultats de chaque partenaire de mise en œuvre. Le jeudi 26 juillet 2018, la veille de la clôture, monsieur Raphaël KASONGO a donné lors de la première partie de la journée une communication sur « Sécurité alimentaire –Foresterie communautaire et REDD+ en RDC : opportunité pour la sécurisation foncière des producteurs agricoles ». A son tour, Jean de Dieu KAYALA (Caritas Congo Asbl), dans son intervention, à titre introductif, a parlé des Normes de gestion de Caritas Internationalis. Le vendredi suivant, jour de clôture de l’atelier, les participants à ces assises vont procéder à la récapitulation de tout ce qu’ils ont appris et retenu tout au long de celles-ci.

JOSEPH KIALA

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
2539228
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
1541
3844
88560
2539228