03/07/2020
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 25 juillet 2018 (caritasdev.cd) : Monsieur l’Abbé Augustin BITA, Aumônier de la Caritas Congo Asbl, a vivement interpellé les agents de cette structure de l’Eglise dans le pays, en leur demandant de changer leur mentalité,

pour ne pas être comme des arrivistes qui ne voient que leur profit, les biens matériels... Commentant l’Evangile du jour (Matthieu 20 : 17-20), lors de la prière hebdomadaire, en ce mercredi 25 juillet 2018, l’Abbé Augustin BITA a demandé aux agents de Caritas Congo Asbl de ne pas se comporter comme des personnes qui ne s’appuient sur une institution que pour leurs propres avantages à récolter, rapporte caritasdev.cd.

Le prêtre a indiqué que quand quelqu’un vient travailler avec une mentalité d’arriviste tout sens de service n’existe plus en lui . « Ayons le sens du service et c’est-ce que veut Jésus, un service à rendre avec foi et abnégation, a lancé l’Abbé-Aumônier Augustin BITA à l’endroit des agents de Caritas Congo Asbl présents à cette rencontre hebdomadaire de prière à laquelle ont pris part le 1er Secrétaire exécutif adjoint et le 2èmeSecrétaire exécutif adjoint, à savoir monsieur l’Abbé Eric ABEDILEMBE et monsieur Thaddée BAREGA.

Le service à la Caritas Congo Asbl, un style de vie

 

Lors de son exhortation, l’Aumônier de la Caritas Congo Asbl a insisté sur le fait que le service dont parle Jésus est le cœur (de l’homme) qui se veut disponible, sans calcul, sans recherche de bénéfice. Il a ajouté que le service à la Caritas Congo Asbl doit être un style de vie, dans l’ouverture et dans la disponibilité, dans un élan pour le bien. Il a souligné l’importance d’un tel style de vie notamment à la Caritas Congo Asbl face   à des multiples tentations qui peuvent guetter ses agents.  »

Le service non pas un   moyen mais une fin

Monsieur l’Abbé Augustin BITA a aussi souligné que « quand on ne peut pas servir on perd le goût de venir travailler, et la tentation est de faire du service non pas une fin mais un moyen et de réfléchir comme si on en était le propriétaire ».

Cette rencontre de prière a été, comme tous les autres mercredis, marquée par la lecture des communiqués concernant les trois Services (Service de Promotion de la Santé, Service de Promotion du Développement et Service de Promotion de la Solidarité et du Partage) ainsi que les Cellules d’appui, entre autres la Communication et le Fonds de solidarité.

 

JOSEPH KIALA

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
4586614
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
2392
10931
6697
4586614