23/06/2018
NOUS SUIVRE SUR

Mbandaka, le 12 juin 2018 (caritasdev.cd) : une forte délégation du Réseau Caritas locale a effectué  une mission depuis vendredi 1er juin 2018 à Bikoro et Itipo pour évaluer et lancer les travaux d’appui à la riposte contre la Maladie à Virus Ebola (MVE), dans la Province de l’Equateur. Ainsi, 3,450 tonnes de vivres ont été distribuées par la Caritas-Développement Mbandaka à 150 ménages de contact de 1ère ligne affectés à Itipo, Iboko et Ikoko-Ibenge, sur financement de CRS (Catholic Relief Services), indique un aperçu de la situation humanitaire dressé par les Veilleurs Caritas de la région Nord-Ouest, un projet piloté par Caritas International Belgique.  


En outre, la Caritas de la Province Ecclésiastique de Mbandaka (CPEM) a procédé à la distribution des kits WASH (Eau-Hygiène-Assainissement) à 36 Aires de Santé des Zones de santé de Bikoro et Iboko, avec l’appui de l’UNICEF. Il s’agit de 18.200 plaquettes des comprimés Aquatabs, 7.200 savons Monganga, 100 kg de granulé + 840 litres de chlore, 400 seaux de 20 litres, 120 laves main et 120 bassins et 12 paires de bottes en caoutchouc.


Le Réseau Caritas est aussi active dans la sensibilisation. Dans ce domaine, 1.088 étudiants ont été sensibilisés dans les universités sur les risques de contamination et l’observance des mesures préventives contre la MVE (365 étudiants de l’UNIMBA (Université de Mbandaka), 369 de l’ISDR et 354 de l’ISP/Institut Supérieur Pédagogique).

Caritas-Développement Basankusu se lance dans la mobilisation contre la MVE


Par ailleurs, Caritas-Développement Basankusu, de sa propre initiative, s’est lancée dans la mobilisation des Autorités et Leaders pour définir des stratégies de lutte et de prévention à la MVE. Ainsi, elle s’est engagée dans le briefing des infirmiers titulaires, des Relais Communautaires dans 4 Zones de Santé : Lolanga-Mampoko, Bolomba, Djombo et Basankusu.
Des séances de renforcement des capacités sur la MVE et les messages de sensibilisation sont aussi organisés dans les paroisses de Basankusu. Une réunion de l’Equipe Territoriale de Veille Humanitaire (ETVH-Basankusu) a été également tenue sous la présidence de la Caritas-Développement Basankusu. Y prennent part l’équipe médicale, les ONGD, acteurs étatiques, Croix-Rouge, Société Civile).  Les participants y ont parlé de l’apparition et de l’évolution de la MVE, identification et analyse des stratégies à mette en place pour une meilleure sensibilisation, élaboration du texte de sensibilisation en lingala et identification des canaux de diffusion.
Guy-Marin Kamandji

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
1485147
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
2241
31014
172729
1485147