20/07/2018
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 06 juin 2018 (caritasdev.cd) : Mr Yvan Picou – Laporte, Chef de Projets à l’Agence Française de Développement (AFD) et sa collègue Eve Ingwa Ikaya (Chargée de Projets) se sont entretenus mardi avec le Staff de la Caritas Congo Asbl à son siège de Kinshasa/Gombe. Au centre de cet échange, l’évaluation des changements induits par le projet «Développement Institutionnel et Renforcement Organisationnel » (A2P-DIRO), cofinancé par l’AFD, aux côtés de Secours Catholique-Caritas France (SC-CF).

Les deux parties ont apprécié l’impact produit par ce projet au sein du réseau Caritas en RDC. « Le projet est très intéressant. Car, il nous a aidé à renforcer les capacités des membres de notre Réseau, le Secrétariat Exécutif et les Caritas-Développement Diocésaines, sur divers domaines : bonne gouvernance, contrôle citoyen de l’action publique, plaidoyer, lobbying, stratégies d’influence, capitalisation des expériences … C’est un projet qui parait petit, juste par rapport à son budget. Mais, il est grand par rapport à l’impact qu’il produit pour le réseau Caritas et la Société Civile de notre pays de manière indirecte », s’est réjoui Mr Boniface Nakwagelewi ata Deagbo, Secrétaire Exécutif de Caritas Congo Asbl.

Aidé par Mr Patrick Mwaku, chargé de Projet au Service de Promotion de Développement (SPD) de Caritas Congo Asbl, le Secrétaire Exécutif a répondu aux questions de Mr Yan Picou-Laporte. Ce dernier a recommandé à ses interlocuteurs de remonter auprès de Secours Catholique les difficultés qu’ils éprouvent dans la mise en œuvre de ce programme. Il s’agit notamment de la prise en charge du coût de transport des représentants des Caritas Diocésaines sensés bénéficier de différentes formations prévues. Le contexte particulier de la RDC, avec sa superficie de 2.345.000 km2, où la Caritas Congo Asbl compte 47 Caritas Diocésaines, avait été soulevé par les deux parties.

A l’introduction de cette séance, le documentaire résumant le rapport annuel 2017 de Caritas Congo Asbl a été projeté par son Chargé de Communication. Cela a permis à l’AFD de mieux connaitre son partenaire, ses relations avec le Secours Catholique-Caritas France, la Caritas Internationalis et les Caritas Diocésaines.  

Objectifs de l’A2P-DIRO

Depuis 2006, le Secours Catholique-Caritas France (SC-CF) répond à l’objectif de Développement Institutionnel et Renforcement Organisationnel de ses partenaires Caritas en Afrique.

Un premier projet pilote (2006-2010), financé sur fonds propres par le SC-CF, portait sur le développement organisationnel et institutionnel de 5 Caritas (Bénin, Centrafrique, Congo Brazzaville, Madagascar et Mali), basé sur la « méthode DIRO »1. S’en est suivi la Phase 1 (2011-2015) du programme cofinancé par l’Agence Française de Développement (AFD). Cette première convention-programme cofinancée par l’AFD a ajouté à la méthode DIRO un accent particulier sur l’Accompagnement de Proximité Personnalisé (A2P) de 11 Caritas, renseigne le site web dudit programme. La capitalisation d’expérience, la mise en réseau, les échanges d’expériences entre pairs ont été très moteurs.

La Phase 2 du programme A2P DIRO (2016-2018), également cofinancée par l’AFD, permet de poursuivre l’autonomisation des Caritas parties prenantes. L’accent est mis sur les acteurs (responsabilisation suivant la théorie du changement) et sur la montée en puissance du réseau Caritas au niveau suprarégional, notamment à travers le management des connaissances.

Un atelier de planification opérationnelle de la Phase 3 du programme A2P-DIRO se tient actuellement à Lomé au Togo, du 04 au 08 juin 2018. Caritas Congo Asbl y est représentée par MM Thadée Barega et Jean-Claude Kithima, respectivement 2ème Secrétaire Exécutif adjoint en charge de la qualité des projets et Comptable.

Guy-Marin Kamandji

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
1597307
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
8367
26359
84338
1597307