15/08/2018
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 15 mai 2018  (caritasdev.cd) : Monsieur Léopold NSAPO et madame Palmyre IMBISABALA, respectivement  Directeur et Directrice adjointe du Centre Aide à l’Enfance Défavorisée Elikya à Kinshasa-Kalamu, en RDC, ont exprimé toute leur joie en ce vendredi 11 mai 2018, dans la matinée, quand ils ont reçu dans leurs installations un lot d’habits pour jeunes filles défavorisées et ce des mains de monsieur Joseph KIALA, Responsable de la Cellule Fonds de solidarité à Caritas Congo Asbl, rapporte caritasdev.cd.

 Ces filles vulnérables  fréquentent le Centre Aide à l’Enfance Défavorisée (AED) Elikya, dans le cadre des activités du réseau de cette Ongd et elles ont été en  cette année accueillies au nombre de 110. Monsieur Joseph KIALA, accompagné de mademoiselle Linda NAUA,  stagiaire, a remis ce don (8 ballots moyens) en habits  pour ces jeunes filles défavorisées d’abord de manière symbolique au Directeur et à la Directrice adjointe du Centre et ensuite à un groupe de celles-ci. Ces dernières sont formées par le Centre dans les domaines de l’esthétique et de la  coiffure ainsi que  de la coupe et couture. Pour la plupart, elles viennent des familles pauvres et elles n’ont pas achevé le cycle des études primaires.

 Remerciements à la Caritas Congo Asbl et à sa Cellule Fonds de solidarité

 Monsieur  Léopold NSAPO a indiqué que cette assistance va permettre à son Centre de soulager les jeunes filles qui le    fréquentent dans leur misère ou  situation de vulnérabilité. Il a émis le vœu que  la Caritas Congo Asbl  continue à apporter une telle assistance à l’AED Elikya, tout en remerciant cette structure de l’Eglise catholique en RD. Congo. L’élève KALANGA Luamba, en formation en coupe et couture, a aussi adressé ses remerciements à la Caritas Congo Asbl pour l’assistance qu’elle a accordée au Centre où elle étudie.

 La formatrice ATUNGALE Andolo Françoise a abondé dans le même sens que l’élève susmentionnée. Après son merci, ladite formatrice, se disant  surprise par le geste, a souligné que les élèves formées par le Centre AED Elikya sont des jeunes filles vulnérables et à problèmes et qui ont besoin d’être aidées. Elle a ajouté que ces jeunes filles manquent de moyens pour leurs études. L’élève EKENDAWALI Joceline a affirmé quant à elle que ce don était bienvenu et qu’aujourd’hui elle a développé ses compétences grâce à l’encadrement que lui a offert le Centre sur le plan esthétique et coiffure.

 La Cellule Fonds de solidarité a toujours besoin de l’aide en habits et autres non-vivres de la part des personnes de bonne volonté

 Monsieur Joseph KIALA a profité de cette descente sur terrain pour faire savoir à ses hôtes du jour que les habits pour jeunes filles que leur a amenés le Fonds de solidarité de Caritas Congo Asbl ont été remis à cette structure par des donateurs et donatrices de bonne volonté ici à Kinshasa. Il a  ajouté que face aux besoins des personnes vulnérables d’être assistées en habits et autres non-vivres la Cellule Fonds de solidarité attend et attendra toujours  une telle aide de la part des personnes de bonne volonté dans notre ville ou ailleurs. Monsieur Joseph KIALA (Tél. 0999904398, 0999621437, 0818768821,      0848453886 et 0906253873, E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) a  tenu à expliquer que sa  Cellule  collecte ou  mobilise des fonds en faveur des vulnérables, sans  une quelconque distinction. Le Fonds de solidarité, une création des Evêques membres de la Cenco, a-t-il relevé, collecte  des fonds auprès des catholiques, d’autres chrétiens et croyants ainsi que des personnes de bonne volonté. Le Responsable du Fonds de solidarité de Caritas Congo Asbl a souligné enfin que ladite Cellule dans ses objectifs sensibilise ces  catholiques, les autres chrétiens et croyants ainsi que les personnes de bonne volonté sur leur devoir en rapport avec la charité, notamment envers les vulnérables.

 AED Elikya : Des jeunes filles vulnérables, une centaine, formées en coupe et couture  ainsi qu’esthétique et coiffure

 

Il faut souligner que l’AED Elikya  a vu le jour le 30 avril 1986. Pour cette année 2017-2018, il a accueilli 110 élèves dans ses sections coupe et couture  ainsi qu’esthétique et coiffure. Ces jeunes filles sont encadrées par deux formatrices en esthétique et coiffure et trois formatrices en coupe et couture. La durée de la scolarisation est de trois ans, la dernière année étant consacrée au stage qui est réalisé sur place, selon une décision de l’Equipe éducative du Centre AED Elikya,  qui  fonctionne avec six salles de classe. Le réseau Centres  AED  comporte neuf structures ici sur place à Kinshasa et une structure à Mbandaka, dans l’ex- province de l’Equateur,  située dans le   Nord-ouest du pays.

              CELLULE FONDS DE SOLIDARITE

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
1742055
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
1196
7611
65957
1742055