15/12/2018
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 09 mai 2018, (caritasdev.cd) : Vingt-un cas de fièvre avec des signes hémorragiques et dix-sept décès communautaires, tel est l’état des lieux d’une nouvelle épidémie Ebola dans la Province de l’Equateur. Cette épidémie fait surface notamment dans l’aire de santé d’Ikoko Impenge. Celle-ci est située dans la Zone de Santé de Bikoro, au Nord-Ouest de la République Démocratique du Congo.

Selon un message de Lambert MATUKU, Ministre d’Etat, Ministre du Travail, agissant au nom du ministre de la santé en mission, cité par Le Phare, une équipe au niveau central du Ministère de la Santé, s’est rendue sur place samedi 05 mai 2018 pour s’enquérir de la situation. Cette équipe est appuyée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et Médecins Sans Frontières (MSF). Elle a trouvé cinq cas actifs, dont deux hospitalisés à l’Hôpital Général de Référence de Bikoro et trois dans le centre de santé d’lkoko Impenge, rapporte le phare.

En outre, cinq échantillons prélevés chez les cas suspects ont été envoyés pour analyse à l’Institut National de Recherche Biologique de Kinshasa le dimanche 6 mai 2018. De ces cinq échantillons analysés, on note deux cas qui se sont révélés positifs à la maladie à virus Ebola.

Pour mémoire, la dernière épidémie d'Ebola en RDC remonte en 2017. Elle a été rapidement circonscrite. Elle avait fait officiellement quatre morts.  A Bikoro, une équipe locale du Ministère de la santé est à pied d’œuvrer pour l’organisation de la prise en charge des cas, la recherche et le suivi des contacts. On annonce ce mercredi 9 mai la descente d’une équipe d’experts du niveau central à Bikoro. Elle va descendre avec un lot d’équipements appropriés pour superviser les investigations et l’organisation de la riposte sur terrain, peut-on lire sur le message du ministre.


Nestor Max Lutumba (Stagiaire)

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
2188845
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
649
14171
39034
2188845