19/06/2019
NOUS SUIVRE SUR

Isangi, le 07 mars 2019 (caritasdev.cd) : les Territoires d’Isangi et d’Opala, dans la Province de la Tshopo,  sont confrontés à une situation d’inondations depuis le 08 janvier 2019,  suite à la crue croissante des rivières Lomami et Lombo.  Mais ce n’est que dans la période du 20 au 25 janvier dernier que ces rivières ont quitté leurs lits, touchant près de 34 villages, repartis dans trois Zones de Santé (Opala, Yabaondo et Isangi).

Yumbi, le 19 février 2019 (caritasdev.cd) : une réponse rapide (phase 1) dans les secteurs sécurité alimentaire (vivres), Articles Ménagers Essentiels-AME/abris d’urgence, santé/nutrition, WASH (Eau-Hygiène-Assainissement) et éducation ;  une réponse humanitaire prolongée (phase 2) dans les secteurs sécurité alimentaire (vivres/moyens de subsistance), AME/abris (reconstruction), santé/nutrition, WASH, éducation, protection, telles sont les deux principales recommandations d’une mission d’évaluation multisectorielle conduite dans la zone de Yumbi du 28 janvier au 02 février 2019, en Province de Mai-Ndombe.

Kinshasa, le 18 octobre 2017 (caritasdev.cd) : La Caritas Congo Asbl, sous la supervision du Responsable de sa Cellule  Fonds de Solidarité,

Mahagi, le 20 février 2019 (caritasdev.cd) : Depuis la première semaine du mois de janvier 2019, certaines localités de la chefferie de Kakwa et des Kaliko Omi connaissent une présence massive des réfugies du Soudan du Sud. Ces localités sont situées à l’extrême Nord-Est de la République Démocratique du Congo, Province de l’Ituri. Sur le plan de subdivision ecclésiastique, ces localités se retrouvent dans les paroisses de Utru et de Laybo dans le Diocèse de Mahagi-Nioka.

Kinshasa, le 1er octobre 2018 (caritadev.cd): Dans un communiqué de presse publié mercredi et signé par son Secrétaire Général, la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) demande au Gouvernement congolais d’engager le dialogue avec le Gouvernement angolais, d’assurer un accueil et des conditions de vie dignes aux personnes qui rentrent, d’organiser leur réinstallation, et de prendre les mesures nécessaires pour éviter les mouvements illégaux vers l’Angola.La CENCO demande à la Communauté internationale et aux Nations Unies d’intervenir auprès des gouvernements congolais et angolais pour un dialogue franc et sincère et de se mobiliser pour apporter l’aide humanitaire aux personnes refoulées d’Angola dont les conditions de vie constituent une injure à la dignité humaine. Exprimant sa compassion et sa solidarité avec les personnes refoulées, la CENCO recommande aux fidèles catholiques et aux personnes de bonne volonté de ne pas se soustraire au devoir de charité envers elles, de leur réserver un accueil fraternel et de partager avec eux le peu dont ils peuvent dispose. Ci-dessous, l'intégralité de ce communiqué de presse.

Kongolo, le 17 octobre 2017 (caritasdev.cd) : Après avoir fait montre de son efficacité en faveur des communautés bénéficiaires dans le Territoire de Kabongo,

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
2876561
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
2101
8637
67856
2876561