26/03/2019
NOUS SUIVRE SUR
Uvira, 23 avril 2008 (caritasdev.cd):  Le programme VIH au sein du BDOM Uvira (Bureau Diocésain des Œuvres Médicales) est à pied d’œuvre dans 2 centres de santé de Référence, à savoir Luvungi I et Kavimvira, indique le rapport (2007) de ce bureau de santé de l'Eglise catholique, qui vient de parvenir au SPS (Service de Promotion de la Santé) de la Caritas-Développement Congo  à Kinshasa.
Au cours de cette année susmentionné, on a recensé 101 nouveaux cas au niveau du seul site de Kavimvira sur un total de 6.860 malades reçus en consultation dans cette structure. Ceci représente  une séroprévalence moyenne de 1,47 %. Il faut signaler que le  programme Vih du BDOM Uvira  est opérationnel dans le Diocèse d’Uvira depuis juillet 2006. Ce programme bénéficie du soutien technique et matériel essentiellement de Cordaid/Bas via le BDOM/ Codilusi – Bukavu.
 
766 cas suivis
 
Outre ces 101 nouveaux cas du seul site de Kavimvira, le centre a pris en charge 159 malades par les Anti Rétro Viraux (Arv) contre 607 malades pris en charge par le bactrim et autres médicaments pour lutter contre la survenue précoce des Infections opportunistes du Sida. Ceci donne un total de 766 cas suivis. Cependant, il est important de signaler que ce programme souffre d’une insuffisance du personnel et d’infrastructures adéquates pour mieux faire ce travail.

     Ce rapport 2007 du BDOM Uvira a signalé que  le Vih avec 1,1% du total des pathologies enregistrées reste un sérieux problème de santé publique dans cette partie du pays. Comme cela est souligné dans le document, le rapport  a été  réalisé à Uvira et s’est étendu principalement sur les zones pastorales de Mwenga et d'Uvira, portant sur les activités réalisées dans 12 formations sanitaires (Fosa). A en croire ce rapport, la moyenne de réalisation des objectifs fixés par la planification a été  plus ou moins de 24% et le taux de promptitude et de complétude des rapports  de 75 %. Le taux d’utilisation de services et le taux d’accouchements sont faibles. L’activité de  plaidoyer a permis des résultats considérables. Des nouveaux partenariats ont été noués notamment avec Sciaf et Miva-Suisse.  Le service de la pharmacie a tourné au ralenti. Les ressources sont insuffisantes à tout point de vue. Des pourparlers avec Cordaid/Bas ont été amorcés à travers le programme de prise en charge des Personnes vivant avec le Vih/Sida ou PVV.
 
    Une faible couverture sanitaire du diocèse  est à souligner. Le paludisme, les infections des voies respiratoires (Ivr) et les gastro-entérites ont été les principales pathologies rencontrées, lit-on dans ce rapport daté du 25 mars 2008 et qui a été présenté par  Dr Aimé Muhinduka, responsable du BDOM/Uvira, un des trois secteurs de la Caritas-Développement Uvira aux côtés du Bureau Diocésain de Développement et du Bureau Diocésain de Caritas, tous coordonnés par le Révérend Abbé Guillaume Amisi. 
 
Résultats intéressants du plaidoyer mené par le BDOM
 
Pour l'année 2007, le BDOM Uvira a réussi avec son activité de  plaidoyer des résultats intéressants. Ainsi au chapitre de la réhabilitation, le BDOM Uvira  a obtenu la réhabilitation des  centre de santé de référence de Kalole/Mwenga, de Luvungi /Uvira par Fnuap. Le centre de santé de référence de Kavimvira a pu quant à lui être réhabilité  par Crs.
 
En matière d'appui, le centre de santé de référence de Kamanyola a bénéficié d'un soutien dans la lutte contre le Vih dans le cadre projet Glia par Pnmls. Le centre de santé de référence de Kavimvira  a bénéficié d'un appui du point de vue de la  prise en charge des PVV ou personnes vivant avec le Vih  par les Anti-rétroviraux ou  Arv. Les centres de santé de référence de Luvungi et de Kavimvira l'ont été sur le plan de l'assistance alimentaire des PVV par le Pam. Un bâtiment d’hospitalisation a été construit au centre de santé de référence de Kavimvira par Pmurr/Bceco.
Joseph Kiala/SPS
 
 
NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
2539328
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
1641
3944
88660
2539328